Les guerriers sont toujours là !
Un grand merci au très honorable Seigneur Hertzien pour sa très grande implication dans la structure de ce forum !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Rp que j'ai fais pour deux personne sur le jeu Alidhan

Aller en bas 
AuteurMessage
Artas666

Artas666

Messages : 11
Date d'inscription : 21/12/2010

Rp que j'ai fais pour deux personne sur le jeu Alidhan Empty
MessageSujet: Rp que j'ai fais pour deux personne sur le jeu Alidhan   Rp que j'ai fais pour deux personne sur le jeu Alidhan Icon_minitimeLun 17 Jan 2011, 03:32

Titre:

L’avènement de l'amour par la guerre






Artas666, mage exilé de la guilde frions.
Ces pages recueilleront une des batailles qui amena Kaldrass plus prêt du trône, ainsi que la création d’un des couples dominant exilé.
En l’an 995 dans le royaume d’Alidhan.

La bataille du pont de comath:

L’aube venait de renaître en cette matinée humide et fraiche, mais déjà ont entendait au loin les pas d’une armée. L’avant poste du pont de comath avait préparé les défenses pour recevoir dignement l’ennemi. Les exilés venaient de recevoir du renfort mais hélas pas assez pour résister plus de deux journées.

J’étais là en surveillance.
Je vis par horreur que les royalistes étaient dix fois plus nombreux que nous.
Mais je fus obligé de ravaler cette peur.
A notre tête se tenait une des plus grandes géomanciennes et plus belles femmes exilées, Fever. Ainsi qu’un Franc tireur de renom, Fielon. Un duo redoutable. Et pourtant sur leur visage se lisait une inquiétude certaine. Mais je ne pouvais leur demander ce qu’ils pensaient car moi-même j’étais chargé de commander les mages de nos rangs.
La matinée était déjà bien avancée, c’est alors que l’ont vit la première tête royaliste qui ne fit pas long feu après qu'une flèche lancée par Fielon lui transperça le coeur, suivit d’un déferlement d’éclaires qui anéanti les premières lignes ennemis, Fever venait de sortir le grand jeu.
La bataille commença, les lignes royalistes venaient se heurter aux lignes de pieux et à nos murs de défenses. Sans perdre de temps nos deux commandants se mirent à hurler la contre attaque. C’est alors que les forces exilées se lancèrent à l’attaque, nous étions dix fois moins nombreux mais notre rage et notre folie nous valut de faire un massacre dans les premières heures du combat. Sans pitié, sans retenue, les royalistes se firent déchiqueter un par un. Mais ce fut sans compter sur la garde royale de Galegor. Ce fut un tournant du combat, sans peur nous nous lançâmes sur eux mais se fut une erreur. La moitié de nos forces se vit réduite à néant.

Mais fever eu un élan de courage et tua le chef de la garde royale ce qui eu pour effet de déstabiliser les soldats. Sans attente le reste de nos forces leurs fonça dessus avec la haine et la folie restante. Bien décidés à tenir jusqu'à l’arrivée de l’armée exilée.
Hélas ce fut un véritable drame, les heures passèrent et nous perdimes des amis qui tombaient les un après les autres. Alors que nous n’étions plus qu’une vingtaine, Fever fit face seul a nos ennemis et déchaina sa colère sur eux, réussissant à déstabiliser l’armée adverse en nous hurlant de se replier pour allez rejoindre les renforts. Mais aucun d’entre nous ne parti, alors à cet instant Fielon vida son carquois sur toute une rangée ennemie. Après encore une heure de combat, au loin une corne se fit entendre, l’armée exilée venait d’arriver et cela nous redonna l’espoir d’une victoire.

Mais venant de nulle part, une flèche prit la direction de Fever, qui la reçut dans le ventre. Elle tomba à terre puis un sang de couleur vermillon emplit les habits de la jeune géomancienne. C’est à ce moment que Fielon eu un excès de rage sans pareil, se jetant sur les ennemis avec son arc. Sa puissance valut à son arc de devenir une arme meurtrière au corps a corps. Aucun ennemi ne survit à un coup de Fielon. Et c’est a se moment la que l’armée exilé entra en scène et extermina le reste de l’armée royaliste.

Fielon retourna auprès de Fever couchée au sol avec un prêtre à ses cotés pour la soigner. Puis le prête les quitta. Fielon prit Fever dans les bras et parti au loin seul...
C’est à ce moment là que je décida de les suivre et que je vis une chose qui me laissa perplexe...l’amour entre un FT et une géomancienne. Fever venait de se réveiller dans les bras de Fielon puis au moment où le soleil fusionnât avec le sol, je vis un baiser tendrement porter entre les deux êtres. Avec un grand sourire je me retirais silencieusement sachant qu’un des plus grands couples exilé venait de se former.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rp que j'ai fais pour deux personne sur le jeu Alidhan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une chambre pour deux
» Sacs et tentes militaires Snugpak
» [Chaise pour deux] LAT Chair par Jeroen van Laarhoven
» Problème chambre pour deux bébés en bas âge
» Un pied pour deux tourets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legendary Gardians :: Place publique :: LE COIN DES RP...-
Sauter vers: